Le click & collect

clickcollect

Le click & collect, premier pas vers la digitalisation des magasins ?

Le click and collect (cliquer et collecter en français) consiste à commander un produit sur internet et à venir le retirer en magasin.

Avec la crise sanitaire et le confinement, cette solution permet aux commerçants de continuer à vendre leurs produits. Cette solution est également relativement souple, puisqu’il n’est pas nécessaire de passer par un module de paiement en ligne. 

Le click and collect permet également d’éviter les rassemblements. Seules les personnes qui doivent récupérer leurs produits entrent dans le magasin et pour un temps restreint. 

Comment mettre en place du click and collect ?

Pour mettre en place le click & collect, vous pouvez avoir une page Facebook ou un site vitrine présentant vos produits. La commande se fera à distance. Le paiement des produits peut alors s’effectuer lors de leur retrait. L’avantage de cette solution est de limiter les frais et de pouvoir être lancée rapidement. 

Vous pouvez également aller plus loin et investir dans un site ecommerce en vous basant sur des outils tels que

  • Wizishop
  • shopify
  • Woocommerce
  • Ou Prestashop

Il faudra également investir dans un module de paiement, que ce soit auprès de votre banque, de l’outil stripe, de paypal,etc. Le paiement se fera alors à la commande des produits. Le retrait se fera en magasin

Dans tous les cas, vous n’êtes pas obligé de diffuser l’intégralité de votre catalogue sur votre site. Pensez aussi, que par la suite, vous pourrez élargir votre zone de chalandise en proposant la livraison en point relais ou à domicile

Faut-il aller avoir son site ou aller sur une place de marché (marketplace) ?

De nombreuses initiatives, plus ou moins intéressées, ont vu le jour afin de proposer des solutions simples pour que les commerçants puissent présenter leurs propres produits. 

Certaines places de marchés (marketplace en anglais) existantes comme Cdiscount ou Rakuten proposent des accès gratuits à la fonctionnalité click & collect. 

Des places de marchés locales ont également été mises en place, que ce soit mavillemonshopping ou fairemescourses. Pour qu’elles fonctionnent, ces places de marchés locales doivent être investies par un grand nombre de commerçants d’un même territoire

Une boutique en ligne peut être complémentaire d’une présence sur une place de marché. 

Avec votre propre boutique en ligne, vous n’avez pas de concurrent direct au niveau des tarifs, mais vous devez travailler par vous même votre visibilité. A l’inverse, sur une place de marché (fréquentée) vous serez visible, mais plus ou moins en concurrence avec les autres et avec la place de marché elle même.

Besoin d’aide pour mettre en place votre click&collect ?

De nombreux dispositifs d’aide se sont mis en place. 

Les CCI et les CMA proposent des accompagnements. De même que certaines villes, intercommunalités, ainsi que la Région Normandie

Et après ?

Au delà de la mise en place de votre click&collect, vous devez avertir vos clients que vous êtes toujours actifs. Que ce soit via les réseaux sociaux, grâce à une petite affiche collée sur votre vitrine ou un envoi ponctuel d’email ou de SMS. 

Le click and collect est également un bon tremplin pour s’exporter dans le monde du e-commmerce. En effet, ce n’est pas parce-que le confinement est terminé qu’il faut arrêter de se servir de son site internet. Continuez de l’exploiter et faites ensuite évoluer votre système de livraison : points relais, livraison à domicile, etc. Vous pourriez ainsi vendre sur l’ensemble du territoire français, ou pourquoi pas dans d’autres pays.

Plus d’articles :


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal