Formation Cloud computing : définition et état de l'art

Définition cloud computing

Le Cloud computing, littéralement "l'informatique dans les nuages" ou "l'informatique distribué", consiste à déporter sur des serveurs distants les données et les applications traitant ces données, habituellement hébergées sur des serveurs internes à l'entreprise ou sur un ordinateur.

La mise en place de Cloud est en forte accélération depuis quelques mois. Cette solution apporte de nombreux avantages  : 

  • Economies budgétaires
  • Limitation de l'obsolescence du parc
  • Partage des données en mobilité
  • Mise à jour des logiciels automatiques
  • Gains de puissance informatique
  • etc

Déléguer l'administration totale ou partielle de son système d'information à des prestataires dont c'est l'unique métier permet par ailleurs de se concentrer sur son propre métier dans de bonnes conditions.

  • Cloud public, Cloud privé, Cloud hybride : quelle forme de cloud choisir ?
  • Sur quels critères choisir son prestataire de Cloud ?
  • Quels sont les points d'attention à avoir lors de la signature du contrat ?
  • Comment mesurer son retour sur investissement (ROI) ?
  • Quelles ressources conserver en interne, quelles ressources confier au Cloud ?
  • Comment garantir la disponibilité des applications et données stratégiques pour son entreprise ?

Le cloud est un projet plus transversal qu'il n'y parait. Cette journée permet de balayer toutes les questions que vous vous posez, et bien d'autres, afin d'aborder sereinement votre projet.

Programme de la formation

1. Le Cloud computing: définition et concept

  • Concepts du "aaS": SaaS, PaaS, IaaS
  • Définitions du cloud computing, et nuances selon les pays et les années
  • Types de Cloud: privé, hybride, public, mixtes
  • Standards et labellisation du Cloud

2. Les technologies du Cloud

  • Modèles de l'architecture technique du Cloud: architecture générique
  • Place du datacenter
  • Infrastructure: grid computing, virtualisation, stockage et services associés
  • Usages du cloud par l'utilisateurs: modèle client- serveur, role du navigateur, accès a distance (ordinateur portable, smarphones, tablettes), et dimension BYOD (Bring Your Own Device)

3. Gestion du projet

  • Etat de l'offre commerciale
  • Bilan de son parc logiciel et compabilité avec l'offre Cloud
  • Éléments a inclure dans un cahier des charges (couche technique, accès, réversibilité, conformité réglementaire, évolutivité, SLA...)
  • Evaluer les risques et les effets du Cloud, et prévoir leur gestion
  • RH: Evaluer les besoins en nouvelles compétences et en formation
  • Faire de la veille sur l'évolution de l'offre

4. Réglementation technique et légale: quelle sécurité dans le Cloud ?

  • Failles et limites du modèle traditionnel
  • Risques techniques du Cloud: point sur les failles de chaque maillon de la chaine
  • Recommandations et normes de sécurité
  • Préconisations de sécurité des organismes publics et professionnels aux niveaux français, européen et mondial (CSA, ENISA, NIST, et ANSSI)
  • Les limites réglementaires applicables aux entreprises françaises: localisation géographique, accès par l'administration, garantie de restitution

Objectifs de la formation

  • Découvrir les différents types de cloud présents sur le marché
  • Déterminer les enjeux juridiques et légaux encadrant l'hébergement de ses données cloud
  • Répertorier les technologies (matérielles, logicielles) et les prestataires concernés
  • Visualiser l'impact du cloud dans votre organisation de travail - et pouvoir anticiper les évolutions
  • Savoir planifier et gérer un projet de cloud computing

Public visé

  • DSI et leurs assitants
  • Décideurs informatiques
  • Chefs de projets, chargés de missions cloud

Prérequis

  • Aucune connaissance technique particulière n'est nécessaire; toutefois, être à l'aise dans l'environnement informatique (concepts, vocabulaire) facilitera l'acquisition des contenus.
  • Avoir un projet de Cloud n'est pas indispensable.

 Modalités de suivi

  • Il est demandé aux stagiaires à chaque début de demi-journée la signature de la feuille de présence.
  • Durant la formation, le formateur veille à la bonne compréhension et acquisition de l'information au travers de questions posées aux stagiaires.

          Pour compléter cette formation

           Durée : 7 heures

          Prochaines dates

           Alençon :

          • Nous consulter

           Caen :

          • Nous consulter

           St-Lô :

          • Nous consulter