Un skype médical pour les consultations de demain ?

03-02-2016

Push Doctor, un service de consultation médicale par visioconférence consult

Push Doctor, une start-up britannique, propose un service de consultation médicale par visioconférence. Une solution pour enrayer les déserts médicaux et les intox en ligne ?

Demain, votre consultation médicale se fera en ligne ?

Fondée en 2013 par Matt Elcock et Eren Ozagir, Push Doctor propose aux internautes de renseigner leurs symptômes apparus depuis une application mobile ou un site web et de fixer un rendez-vous avec un professionnel de santé.

La consultation a lieu en ligne, via un système de visioconférence sécurisé. Le médecin peut alors donner une ordonnance médicale. Cette prescription est reconnue et acceptée dans les pharmacies britanniques. Il ne reste plus au client qu’à évaluer la prestation du médecin et à régler la consultation.

Si toutes les maladies ne peuvent pas être évaluées à distance, de nombreux états seraient pris en charge : rhume, grippe, maux de gorge, etc.

Une solution face aux déserts médicaux et aux intox ?

Le Royaume Uni bénéficie d’une avance remarquable sur le reste de l’Europe, pour tout ce qui concerne la consultation médicale sur Internet, et l’ordonnance électronique. En France, des acteurs comme Doctolib (https://www.doctolib.fr/ ) ou PagesJaunes Doc (https://www.pagesjaunesdoc.fr/) permettent uniquement des prises de rendez-vous en ligne.

Sans remplacer la consultation en cabinet médical, un outil comme Push Doctor, pourrait permettre d’atténuer les tensions sur les territoires sujets aux déserts médicaux, de limiter les déplacements des personnes malades et de restreindre l’usage des salles d’attentes, parfois à l’origine d’autres maladies.

La présence d’acteurs médicaux sérieux sur Internet, peut aussi limiter l’impact des rumeurs et intox présentes sur de nombreux forums.

Quid du secret médical ?

Pour autant, la relation patient – médecin n’est pas la même si le médecin est peu connu ou s’il s’agit du médecin habituel. Et ce dispositif pose d’autres questions. Est-ce que les consultations seront semi-automatisées par la suite, avec un algorithme qui triera les demandes et automatisera les ordonnances ? 

Push Doctor est aussi une société privée. Ce qui pose, une nouvelle fois les questions de confidentialité de ces données de santé, de sécurisation des communications et de non –monétisation de ces informations.

Sources :

Découvrez les formations Esanté de Startech Normandy et allez plus loin !