Quelle télévision pour demain ?

22-11-2015

Molotov tv, un projet de télévision pour demain

Avec d’un côté les chaînes traditionnelles qui s’emparent peu à peu du web pour proposer de revoir leurs émissions en replay ou interagir en direct via le réseau Twitter. De l’autre l’émergence de services en ligne : Netflix propose de nombreuses séries télé sur tout type d’écran : smartphone, tablette ou télévision. Youtube RED, version payante et sans publicité de Youtube… La consommation de vidéo évolue. Alors quelle télévision pour demain ? La réponse avec ce que pourrait être molotov.tv…

Une télévision multi-écran

D’après l’équipe de Molotov.Tv, le problème de la télévision traditionnelle ne provient pas tant des contenus, toujours attractifs, qu’à son ergonomie. La télévision traditionnelle est diffusée pour l’essentiel sur le seul écran de télévision et avec un mode de navigation limitée à aller d’une chaine à l’autre.

La plateforme molotov.tv devrait permettre de choisir une chaine, d’accéder au direct, comme de reprendre au début un programme qui a déjà commencé, de visionner les diffusions passées comme de sélectionner dans un panier les programmes à venir.

Une recherche et des recommandations proches du web.

Cette plateforme de télévision devrait être accessible sur tout type d’écran (smartphone, tablette, télévision,…). Le visionnage pourra être sectionné en morceaux. Le programme reprenant sur l’écran souhaité au moment précis où il s’est arrêté.

Un moteur de recherche permettra de trouver le programme qui intéresse le spectateur. Enfin, si le spectateur s’attache plus particulièrement à une personnalité ou à un acteur, ce système pourra indiquer ses prochains passages dans d’autres programmes.

Une télévision en prise avec les réseaux sociaux.

Cette plateforme devrait aussi intégrer les réseaux sociaux. Outre les tweets associés à une émission en direct, un système de recommandation devrait mettre en avant les séquences qui buzzent sur les réseaux sociaux, mais aussi ce que ses amis ont vu.

Enfin, le spectateur pourrait aussi témoigner et sélectionner une séquence vidéo facilement pour la partager sur ses comptes facebook ou autre.

Cette nouvelle plateforme, qui fait exploser les unités de temps, de lieu et d’action de la télévision traditionnelle devrait être disponible dès décembre prochain. Une partie des fonctionnalités serait gratuite, l’autre payante.

Sources :