Le numérique, un phénomène de mode pour la moitié des chefs d’entreprises

12-06-2016

Près de la moitié des chefs d’entreprises assimilent le numérique à un simple phénomène de mode (CESI - sondage 2016 Ipsos – Le Figaro). Pourtant, d’après certaines estimations, la moitié des emplois actuels devraient disparaitre dans les 15 ans à venir (pour laisser place à d’autres emplois). Les acteurs du numérique devraient détourner des marchés traditionnels vers eux près de 60 milliards d’euros…

La transformation numérique, un enjeu sous-estimé ?

La confusion entre informatique et numérique expliquerait certaines réponses de ce sondage. Certains dirigeants d’entreprises estiment ainsi avoir passé le cap. Or si l’arrivée des ordinateurs et de l’informatique de gestion est une révolution quasi-achevée maintenant, la transformation numérique est un cycle différent.

Cette transformation ne s’applique pas aux outils, mais directement aux business models ou aux organisations de travail. Pour Christine Balagué, titulaire de la chaire réseaux sociaux et objets connectés, Institut Mines-Telecom. "Chaque personne dans chaque métier doit avoir une culture numérique de l’environnement qui est en train de bouleverser son poste ». La formation professionnelle est à repenser et à adapter à l’ensemble des métiers.

9 grands enjeux pour les entreprises face au numérique

En 2014, le Cigref (Club Informatique des Grandes Entreprises Françaises) avait déjà listé 9 enjeux pour les entreprises face au numérique.

  • Enjeu n°1 : Réinventer leur modèle d’affaires. Avec le numérique, de nouveaux acteurs apparaissent, la concurrence est exacerbée, certains cœur de métiers disparaissent…. Le risque de désintermédiation est important
  • Enjeu n°2 : Multiplier les partenariats et alliance. Les acteurs deviennent de plus en plus interdépendants. L’entreprise doit repenser sa stratégie d’alliance. Seule elle ne peut plus rien.
  • Enjeu n°3 : Repenser l’organisation pour mieux innover. L’entreprise doit s’ouvrir à l’intelligence collective. A la fois en interne en limitant les freins que sont les silos ou la culture hiérarchique. Et en externe : en écoutant les clients et en capitalisant sur leurs expériences.
  • Enjeu n° 4 : Valoriser les données en créant la confiance.  Si les données sont vues comme le pétrole du XXIème siècle, leur exploitation ne pourra être établie qu’avec un cadre de confiance.
  • Enjeu n° 5 : Le numérique est source de risques : des virus aux problèmes de social engineering. La sensibilisation des collaborateurs à ces risques est essentielle.
  • Enjeu n°6 : il faut un cadre réglementaire adapté
  • Enjeu n°7 : il faut développer la culture numérique en interne et rendre les hommes et femmes qui constituent l’entreprise, acteurs de cette transformation numérique.
  • Enjeu n°8 : L’entreprise doit anticiper les besoins en compétences. De nouveaux besoins en compétences apparaissent. Les talents sont rares et deviennent un enjeu stratégique.
  • Enjeu n°9 : Les dirigeants doivent s’approprier le numérique et favoriser leur e-leadership.

Pour prolonger votre lecture :

Sources :