La Twitterature, l’art de la littérature en 140 caractères

24-03-2015

Extraits du compte Twitter de Pierre Paul Pleau - Twittérateur

Twitter est réseau microblogging, principalement utilisé pour communiquer, effectuer une veille technologique ou susciter des échanges en temps réel… Mais de nouveaux usages apparaissent et la littérature utilise les contraintes de cet outil pour développer de nouvelles formes littéraire

L’art de d’écrire en 140 caractères !

Un peu à la manière des SMS, sur le réseau social Twitter, les messages échangés font 140 caractères maximum, espace et signes de ponctuations compris. Cette spécificité implique un choix des mots précis, l’art de la concision et le sens de la formule. Ce n’est pas le lieu de la digression ou de l’épanchement. Il faut aller à l’essentiel !

Un mouvement littéraire spécifique est né de ces caractéristiques techniques : la twittérature, mot-valise, jonction de Twitter et littérature.

De la Twittérature sur le web.

La Twittérature consiste à n’utiliser Twitter que pour écrire sous forme littéraire. Exit syntaxe et grammaire liées à Twitter. Plus de #hashtags (ou mots-clics), de mentions d’autres comptes via les @, de liens vers des ressources sur le web, de RT (pour les Retweet), de LT (pour les LiveTweets), etc. Exit aussi les fonctionnalités de réseau social.

Twitter est vu comme un « canal de diffusion de nano-textes qui privilégient l’exploration formelle en interpellant aussi bien l’imaginaire que la réflexion, le jeu formel, la contrainte stylistique, le sursaut poétique ou l’émergence d’un mini récit… » selon la définition de l’Institut de Twittérature Comparée.

Plusieurs formes existent. Pierre Paul Pleau, également l’un des fondateurs de l’Institut de Twittérature comparée propose sa poésie sur Twitter, à la manière d’Haïkus modernes. Mais il existe aussi des romans. Lorsque les tweets, mis bout à bout, constitue un roman. C’est le cas du Twiller (Thriller en tweets) Buboneka.

A votre tour de prendre la plume…

Vous êtes tentés ? La Francofête propose un concours de Twittérature jusqu’au 29 mars 2015. A vous de vous laisser inspirer par l’un des 10 mots suivants :

  • amalgame,
  • bravo,
  • cibler,
  • grigri ou gri-gri,
  • inuit,
  • kermesse,
  • kitsch ou kitch,
  • sérendipité,
  • wiki
  • et zénitude,

l’une des figures de style suivantes :

  • rime,
  • métaphore,
  • hyperbole,
  • oxymore,
  • allitération,
  • assonance,
  • calembour
  • ou zeugme;

et à tweeter, cette fois avec un hashtag : #10motsQC. Plus d’infos sur : http://www.francofete.qc.ca/twitterature/. Bon tweets !

Et vous, connaissez-vous d’autres détournements des réseaux sociaux à des fins de création artistique ?

Source :

Envie de comprendre Twitter ? Découvrez nos formations !