Et si Google influençait votre vote ?

26-02-2016

Les résultats diffusés sur Google et leurs positionnements influencent-ils les électeurs ? Oui, répond une étude de l’Académie des sciences des Etats-Unis. Un enjeu de taille pour les démocraties ?

Une même page web aura plus d’importance si elle est bien positionnée.

Robert Epstein et Ronald E. Robertson sont les auteurs de l’étude : « The Search Engine Manipulation Effect [SEME] and Its Possible Impact on the Outcomes of Elections » publiée dans Proceedings of the National Academy of Sciences of the USA)

Ils ont créé un moteur de recherche similaire à Google, nommé Kadoodle. Puis, ils ont répartis en trois groupes des volontaires. Chaque groupe a reçu une information préalable sur une élection passée, puis sur des candidats en lice.

Ils ont ensuite été autorisés à faire 15 min de recherche personnelle sur Kadoodle. Dans le groupe 1, Kadoodle plaçait artificiellement le candidat A en tête des résultats, dans le groupe 2, il s'agissait du candidat B, le dernier groupe étant l’échantillon témoin.

Tous les résultats pointaient vers les 30 même pages web, seul l'ordre d'apparition de ces pages dans le moteur changeait.

Les résultats ont été sans appel. Chaque groupe préférant le candidat le mieux positionné dans le moteur de recherche.

Les deux chercheurs ont également pu montrer grâce à Google Trends, que Narendra Modi, vainqueur surprise d’élections en Inde, avait dominé le classement de Google avec une présence 25% supérieure à celle de ses concurrents pendant les 61 jours précédant les élections.

Google, arbitre des élections ? 

Google domine aujourd’hui à plus de 90%, le marché de la recherche en ligne en Europe. Des études plus anciennes, montrent que 91,5 % des clics sur Google sont effectués sur la première page dont 32,5 % sur le premier lien et 17,6 % sur le second. Et parmi les nombreux critères de l’algorithme de Google le taux de clic reste important. Ainsi, plus on clique sur un site et plus celui-ci est visible, donc plus le classement lui reste favorable.

Est-ce que Google peut volontairement manipuler son classement pour favoriser tel ou tel candidat ? Pour l’instant l’étude répond par la négative. Mais Google a refusé de répondre aux questions des deux chercheurs.

Par ailleurs, lors de leurs expériences, les auteurs de l’étude ont fait comprendre indirectement par allusion et questions aux participants que les résultats affichés pouvaient influencer leur choix. Mais cela n’a pas altéré leur jugement et leur préférence.

Cependant Google n’est pas le seul outil numérique. Les réseaux sociaux peuvent aussi influencer le jugement et compenser cet effet Google.

Source :

De l'influence de Google sur les résultats électoraux (Le monde)