De nouveaux matériaux, un enjeu pour les imprimantes 3D

29-09-2014

De nouveaux matériaux pour les imprimantes 3D

Si les imprimantes 3D sont généralement présentées avec l’usage de plastiques, il ne s’agit pas de l’unique matériau sur lequel se penchent les industriels. Fer, tissu, produits alimentaires, la course aux matériaux est un enjeu technico-commercial majeur.

Le graphène pour des composants électroniques

Stratasys et Graphene Technologies se sont associés pour essayer de concevoir un produit imprimable proche du graphène. Le graphène a des propriétés très intéressantes en terme de légèreté, de flexibilité et de conductivité. L’utilisation avec une imprimante 3D pourrait permettre la fabrication de composants nano-électroniques, de disques durs ou de batteries… Un atout technologique conséquent !

Les produits alimentaires

Dovetailed cherche à imprimer des fruits en 3D à partir d’une technique appelée sphérification. Cette technique de cuisine moléculaire, crée de minuscules sphères de liquide. En se basant sur des jus ou purées de fruits, Dovetailed recrée un fruit et lui redonne sa forme originale. Ce procédé permet de reconstituer des formes qui ressemblent au fruit avec le goût du fruit, mais il permet aussi de créer des aliments de n’importe quelle forme souhaitée par l’utilisateur, en mélangeant différents goûts.

Quand au restaurant Dos Cielos, étoilé dans le Michelin, il souhaite expérimenter l’impression 3D en cuisine… En vous souhaitant un bon appétit !

De nouveaux matériaux évolutifs

Le MIT a récemment annoncé avoir développé un matériau dont les propriétés évoluent en fonction de son environnement. Partant de cire et de mousse de polyuréthane, ce nouveau matériau peut passer d’un état de grande dureté à une souplesse plus conséquente, selon la chaleur qui lui est appliqué. Ce matériau, permettrait aussi, d’après Anette Hosoi, qui dirige ce projet, de s’auto-réparer. Si la structure est en partie abîmée, alors en chauffant et refroidissant à nouveau l’objet, la structure peut se réparer toute seule.

On le voit, l’enjeu des matériaux imprimables est un enjeu technologique stratégique pour les entreprises de demain.

Source :