Coder : un savoir fondamental à enseigner ?

27-07-2014

Coder, nouveau savoir fondamental ?

Lire, écrire, compter… Et bientôt coder ?

Benoît Hamon, le ministre de l’éducation nationale a annoncé que l’enseignement du langage informatique sera proposé de manière facultative et sur le temps périscolaire dès la rentrée. Initiation qui sera plus formalisée dans les programmes du secondaire. Cette initative s’inscrit de fait dans une dynamique internationale. Barack Obama et David Cameron ont déjà inscrit l’enseignement du code informatique dans les programmes scolaires.

Coder, un savoir fondamental ?

Placer le langage informatique parmi les apprentissages fondamentaux peut surprendre. Et pourtant, quel métier n’est pas confronté à l’utilisation d’un ordinateur ou d’une tablette ? De nombreux métiers dits manuels intègrent de plus en plus une partie informatisée. Les manutentionnaires doivent « cliquer » sur un pda lorsqu’ils ont réalisé telle ou telle action. Les personnes qui gèrent la traite des vaches doivent faire face à des consoles métiers informatisées. Parallèlement, les outils deviennent de plus en plus intuitifs et accessibles : surfaces tactiles remplaçant les intermédiaires que sont claviers et souris, objets connectés (google glass, montres, etc.) situés dans le prolongement du corps humains, etc.

<? Et concrètement =[exec] cela donne quoi ?>

L’objectif n’est pas de faire une nation de développeurs, mais des adultes comprenant la logique de ces outils de plus en plus omniprésents. Le conseil supérieur des programmes a posé quelques principes : connaître les logiques de programmation (boucles, conditionnalités, etc.) et être capable de réaliser des applications utilisant des algorithmes simples. Les professeurs de mathématiques et de technologie pourraient être les pédagogues du code dans le secondaire. Enfin, 9000 écoles situées dans des zones non desservies par la fibre optique devraient accéder au haut débit par voie hertzienne dès la rentrée. Le réseau constitue aussi les usages.

Articles similaires :