Ce que les photos publiées sur Internet disent de vous…

22-10-2014

300 millions de photos publiées chaque jour sur les réseaux sociaux

Avec près de 300 millions de photos postées chaque jour, des téléphones portables systématiquement équipés de capteurs photos et nombre d’applications permettant de partager ses photos de façon automatique… publier des photos est courant.

Reconnaissance faciale, géolocalisation et analyse des images

Mais avez-vous entendu parler de Ditto ? Non ? Pourtant si vous publiez régulièrement des photos sur les réseaux sociaux, Ditto vous connaît probablement. Cette société américaine a élaboré des logiciels de reconnaissance d’images. A partir de Twitter, Instagram, Pinterest ou Tumblr, Ditto analyse les expressions des visages, les vêtements, le cadre… mais aussi les logos visibles ou la géolocalisation. Objectif : mieux connaître les goûts des utilisateurs et cibler les publicités.

Les moteurs de recherches spécialisés dans l’image évoluent très rapidement actuellement et il leur est possible de comparer deux images sur des profils différents. Ainsi, si vous aviez un profil professionnel sur Viadeo ou LinkedIn et un profil uniquement personnel sur Facebook, ces informations peuvent être croisées.

Les photos, vecteur central du « marketing de soi »

D’après une étude TNS Sofres pour la CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés), 54% des internautes prennent des photos d’abord dans le but de les publier. Les photos sont le vecteur central du marketing de soi : l’image que chacun se construit en ligne. Mais les comportements restent ambivalents, entre respect de la vie privée, notamment lorsque l’on nomme une personne sur une photo et désir de diffuser de l’information. De fait, toute photo publiée sur internet est diffusée dans un espace public et devient accessible au moins aux éditeurs des logiciels ou applications utilisées.

Quelques bonnes pratiques pour ne pas être surexposé

La CNIL a listé quelques bonnes pratiques concernant la publication de photos sur Internet :

  • Réfléchissez avant de publier et adaptez le type de photos aux sites sur lesquels vous publiez.
  • Demandez systématiquement l’autorisation avant de publier une photo de quelqu’un et utilisez avec modération les outils d’identification (tags).
  • Faites le tri dans vos photos et faites supprimer les photos qui vous dérangent. Si votre demande reste sans réponse, vous pouvez contacter la CNIL (http://www.cnil.fr/vos-droits/plainte-en-ligne/ )
  • Faites attention à la synchronisation automatique de photos qui peut être mise en place entre smartphone, tablette, appareil photo connecté, etc. Les espaces vers lesquels les photos sont transférés sont davantage des espaces de partage de photos que des espaces de stockage et d’archivage des photos. Enfin, elles sont dès lors accessibles à l’éditeur du site.
  • Ne partagez pas de photos intimes via votre smartphone ou via des services de « photos éphémères ». Si l’affichage de la photo est prévu pour un temps limité, il est possible pour le destinataire de conserver une capture d’écran de votre photo.
  • Enfin, gardez à l’esprit qu’aucun service, ni application n’est à l’abri d’un piratage et que les photos supprimées restent sur les serveurs de ces services…

Sources :